Les différents isolants ou absorbants phoniques :

Les absorbants acoustiques, laine de roche, laine de verre, chanvre ou cellulose sont, dans le domaine de la construction, souvent appelés « isolants phoniques » ou « isolants acoustiques »

Isolant phonique : La laine de roche

La structure ouverte et enchevêtrée de la laine de roche dissipe naturellement l'énergie sonore : elle est très performante pour lutter contre l'ensemble des bruits aériens, les bruits de choc ou les bruits d'équipements à l'intérieur des domiciles et à l'extérieur. La laine de roche existe sous un grand nombre de formes : En flocons, en rouleaux, en panneaux semi-rigides et rigides, nus et revêtus, en panneaux mono et double densité, pour tous les types d'ouvrage.

Elle présente un excellent rapport qualité/prix mais est cependant déconseillée dans le cadre d'un environnement humide.

Isolant phonique : La laine de verre

La laine de verre est un très bon isolant acoustique, elle isole bien du bruit. Elle est souvent conditionnée en plaques ou rouleaux elle est l'isolant le plus couramment utilisé pour les planchers de greniers. Ses qualités principales sont son pouvoir isolant, mais aussi le fait quelle résiste au feu. La laine de verre étant fabriquée avec des produits naturels et abondants voire des produits en verre recyclés, elle est parmi les matériaux d'isolation les moins chers du marché. Sa durée de vie est prévue en général de l'ordre de 50 ans sans aucun problème d'entretien.


Isolant phonique : Le chanvre

Le chanvre se trouve sous forme de rouleaux, de panneaux semi-rigides ou en vrac, cet isolant appelé laine de chanvre est utilisé pour l'isolation des murs, des toitures et des planchers. Dans sa forme en vrac, la laine de chanvre peut s'écraser dans le temps, il vaut donc mieux s'en servir pour le traitement des parties horizontales de l'habitat. Comme tous les isolants d'origine végétale, la laine de chanvre est sensible au feu. Le chanvre atténue énormément la transmission et la réverbération des ondes sonores les plus diverses. C'est un bon isolant phonique. Sa culture reste écologique, son utilisation a donc moins d'impact sur l'environnement.


Isolant phonique : La ouate de cellulose

La ouate de cellulose est utilisée pour une isolation phonique en vrac sur des planchers de combles, murs et toitures ou encore dans les cloisons. Elle est traitée au sel de bore et silicates, elle est protégée des insectes, des moisissures et ignifugée. La ouate de cellulose provient du recyclage du papier. Elle existe aussi en panneaux. La ouate est un excellent choix d'isolant phonique.



Il existe de nouveaux isolants moins connus qui donnent de bons résultats en matière acoustique :

  • Les PIV (panneaux isolants sous vide) et les aérogels
  • Le liège, les fibres de bois, les fibres de coco et la toiture végétalisée, ainsi que dans les minéraux les argiles expansés, la perlite, la vermiculite, le verre cellulaire, la mousse phénolique donnent aussi de bons résultats.
Les isolants, une fois humides perdent une grande partie de leur fonction. En effet, l'humidité est un danger pour la laine de verre mais pas pour les isolants à base de polystyrène. C'est pour cela qu'il est nécessaire de protéger les matériaux isolants avec un pare vapeur. Ce dernier préservera la capacité d'isolation de votre matériau isolant grâce à son film protecteur.


A lire aussi :
- Par :
Isabelle chaviri